Concours de soupe à Bombon : «J’aurais du gagner»

André(1) ne pouvait pas perdre. De bons légumes, choisis et cuisinés avec soin, juste ce qu’il faut de sel et d’épices pour rendre le tout merveilleusement odorant, le tout mixé longuement pour velouter l’ensemble. Plus la petite touche de crème pour l’onctuosité finale. La meilleure soupe du village, pensait-il.

«J’ai plusieurs dizaines d’années de pratique derrière moi» nous confie-t-il, sa soupière en main, juste avant de pénétrer dans la salle des fêtes de Bombon. Car André, en ce samedi 21 janvier, se rend à la «Farandole des Soupes», le fameux concours de soupes bombonnais organisé par le FRB.

Derniers préparatifs pour les concurrents…

À l’intérieur, il règne déjà une ambiance joyeusement besogneuse. Autour des 14 concurrents, les organisateurs sont à pied d’œuvre et mettent une dernière main à la décoration de la salle. On retrouve André derrière l’une des tables réservées aux cuisiniers. «Comme avant toute épreuve, on s’échauffe» nous explique-t-il en faisant des larges ronds avec sa main droite. «Le coup de louche doit être impeccable pour qu’aucune goutte de soupe ne soit gâchée. C’est à ce genre de détail qu’on fait la différence entre les amateurs et les pros de la soupe.» Derrière lui, au fond de la salle, on projette un chef d’œuvre du 7ème art, en partie tourné à Bombon : La Soupe aux Choux. Le film insufflera-t-il aux participants de cette folle soirée un peu de sa rigueur artistique ?

Denis Peyrat, président du FRB ; derrière lui les lots du concours

Puis, c’est le signal du départ. Denis Peyrat, président du FRB, rappelle le déroulement de l’épreuve : d’abord la dégustation des 14 soupes proposées, puis chacun vote pour sa soupe préférée, ensuite on digère en écoutant une petite bande de conteurs venue spécialement pour l’occasion. Après seulement vient l’annonce des résultats. Et enfin, on remet le couvert avec un dîner «tiré du panier».

Sandrine, championne de dégustation

André hoche la tête, un petit sourire aux lèvres : «C’est maintenant que les choses sérieuses commencent. Notez bien ce que je vous dis : il va y avoir du sang et des larmes.» Commence alors pour les jurés un marathon consistant à passer de soupe en soupe. Certains en profitent pour relever quelques recettes au passage. On croise une certaine Sandrine(2), la serviette fièrement vissée au col et dont le coup de cuillère dans le potage semble tout ce qu’il y a de plus professionnel. Elle témoigne de l’extrême difficulté de l’épreuve : «Les 3 premières soupes que j’ai goûtées étaient vachement bonnes. Alors j’en ai repris. Du coup, j’ai déjà plus faim. La soirée va être longue.»

Alain et sa soupe hors-concours

Tout en servant sa soupe avec une rare élégance, André épie ses voisins du coin de l’œil. «De la courge au nom imprononçable, des légumineuses, du poisson, du fromage, des chips de lard… De l’esbroufe tout ça. J’en ai même vu une qui sert un verre de vin avec sa soupe. Tout ces gadgets idiots, ça sent la panne d’inspiration, croyez-moi.» N’empêche, il y a là quelques originalités qui méritent d’être notées : une soupe sucrée aux perles du Japon, une soupe à l’ail servie avec des croûtons aillés, une soupe de lentilles (corail) aux lentilles (germées). Mais ce qui intrigue le plus André, c’est ce monsieur, dans un coin de la salle (un certain Alain), qui se targue de présenter une soupe «hors-concours» mais dont la soupière ne semble pas contenir de liquide…

C’est pendant le temps des contes qu’André s’autorise à aller piocher dans les soupes de ses concurrents. Et là, le doute s’installe : une soupe de potimarron au vin blanc et aux oignons émerveille ses papilles, un joli velouté blanc de chou fleur le séduit et il se prend à rêver de son enfance devant une soupe rustique aux morceaux de légumes non mixés. Plaisir des saveurs simples retrouvées. Les conteurs, quant à eux, n’ont pas attendu la fin de la dégustation d’André pour lancer quelques histoires joyeusement fantasques, allant même jusqu’à faire chanter le public(3).

Les lauréats. De gauche à droite : les «toqués», Sandrine et Anne-Sophie

«J’aurais du gagner» maugrée-t-il après l’annonce des résultats. Mais voilà, il n’est même pas sur le podium. Sont récompensées une belle soupe de potimarron dite «des toqués», la généreuse soupe de pois cassés de Sandrine et un velouté de butternut avec son «nuage de citron-coco» signé Anne-Sophie. Les organisateurs nous confient qu’on retrouvera bientôt les recettes de toutes ces soupes dans le bulletin municipal et sur le site du FRB. À suivre.

Quand on retrouve André à table, les joues bien rougies par la richesse des mets et des boissons servies, on sent que la rancœur est déjà loin. «Merde, après tout, ils savent vivre ces bombonnais.»

Denis R.

Retrouvez les 3 recettes des soupes gagnantes

(1) Le prénom a été changé.
(2) Le prénom n’a pas été changé.
(3) Les «Conteurs en Herbe» sont un groupe de conteurs amateurs qui bénéficient d’une formation conte avec la Fédération départementale des Foyers Ruraux. Il sera possible de les retrouver en première partie de « contes en maisons », une manifestation qui débute fin mars. Se renseigner sur : http://fdfr77.org

Le FRB fête ses 40 ans ; on y était, on vous raconte

20160605T191246On a un peu trop mangé, un peu trop bu, un peu trop ri, et la boule de pétanque, pourtant lancée avec application, ne roule pas toujours très droit. Et on rit encore plus ! Autour des boulistes, quelques groupes discutent tranquillement. D’autres se coordonnent pour replier d’immenses barnums. Et tout-à-coup, sans que personne ne l’attende plus, le chaud soleil de juin fait une entrée fracassante ! Bigre ! Il fallait bien deux week-ends festifs d’affilée pour le faire débarquer celui-là.

Parce que, oui, à Bombon, on ne plaisante pas quand on fait la fête et on fait ça bien ! Et même s’il pleut, comme c’était le cas le week-end du 28/29 mai, on vient quand même pour profiter de la fête foraine, du concours de quilles, de la célébration du «bonbon de Bombon», du brie de Melun et d’une petite fanfare fort sympathique. Le dimanche suivant, le 5 juin, les pronostics matinaux se font au doigt mouillé et ne concordent pas toujours : «ça va pleuvoir, j’te dis» – «t’y connais rien, ça va tenir». Qu’à cela ne tienne, on est déjà nombreux à la fraîche pour aller tout installer. Ça, ça augure bien !

20160605T144004
Les habitants prennent la pose. Cliquer pour agrandir.

C’est quand on se retrouve à plus de 80 sur la photo collective organisée sur les marches de l’église qu’on comprend qu’on est en train de vivre un truc pas banal ! Et on se souvient d’un coup pourquoi on est là : le Foyer Rural de Bombon (FRB pour les intimes) a 40 ans cette année ! Jacqueline, la présidente, rappelle au micro la composition du conseil d’administration et chacun reçoit une belle ovation méritée. Parce que même si vous n’êtes pas venus tous les jours sur leur beau site tout neuf, vous savez comme ils ont encore bossé cette année pour faire tourner toutes les activités culturelles, sportives et créatives qui font de Bombon un village où il fait bon vivre.

La chanson de Bombon
La chanson de Bombon

Après, un petit orchestre s’installe, une chorale se forme et on chante. On chante la chanson de Bombon composé par des bombonnais, sous la houlette de Frédéric ! Excusez du peu. Comme on est bien contents d’avoir un hymne et qu’il rentre bien dans la tête, on le chante une deuxième fois. Après ça, on ne traîne pas pour aller se mettre à table : il semblerait qu’il y a tellement de bombonnais aujourd’hui que les chaises pourraient manquer. Du coup, il y  en a qui s’installent directement sur les marches de l’église pour pique-niquer. Bon, on ne se fait pas prier pour ripailler grassement, on ne reviendra pas là-dessus. Il faut dire quand même qu’il y a deux étranges personnages de paille qui gardent le banquet. Ils seront baptisés un peu plus tard (Maël et Marguerite), par tirage au sort. C’est comme ça qu’on baptise à Bombon, par tirage au sort. Faut pas s’étonner après si on n’a pas toujours des prénoms comme il faut.

Y en a qui finissent leur assiette drôlement vite. Alors, ils font des remarques sur la déco, qu’est vachement chouette, y a pas à dire. Ou alors, ils vont voir l’exposition sur les 40 ans du FRB, avec plein de photos et de coupures de presse. Ou alors, ils vont abîmer les pelouses de la place en jouant à des jeux en bois aux noms imprononçables. Et puis faut voir tous les gamins qui font du bruit au chamboule-tout et qu’ont l’air de trouver ça bien. Nous, on préfère jouer aux boules. Bigre, c’était bien ce dimanche, faudrait pas qu’on tarde trop pour remettre ça ! Et longue vie au Foyer Rural de Bombon !

Denis

Initiation à la couture

Un atelier couture pour le plaisir de se retrouver ; pour apprendre les premiers pas de la couture ou pour réaliser un ouvrage plus complexe… chaque participant-e apporte ses connaissances et sa créativité.couture

Chaque jeudi  dans la salle polyvalente.

Samedi 15 octobre 2016 : sortie au Marché Saint-Pierre à Paris, pour faire le plein de tissus !

Coût : 15€ pour l’année + adhésion au F.R.B.

Renseignements et inscriptions auprès de : Claire Sablon 01 60 68 21 57 et Isabelle Faucher 01 75 79 94 17

Loisirs créatifs

pour enfants à partir de 6 ans

Activité animée bénévolement par Marie-Charlotte Bourgeois un samedi par mois.

Salle B, de 9h à 11h – Coût : 8€ par atelier – inscription au moins une semaine avant chaque atelier

Renseignements et inscriptions auprès de Marie-Charlotte Bourgeois (06 16 81 25 01)

Programme :

Samedi 17 septembre : pêle-mêle sur le thème de la mer

Samedi 8 octobre : carte d’anniversaire

Samedi 22 octobre : préparation du Marché de Noël

Samedi 19 novembre : Noël et nouvel an

samedi 10 décembre : réalisation sur le thème de noël

Samedi 21 janvier : mes vacances d’hiver

Samedi 25 février : carte d’anniversaire

Samedi 18 mars : thème de Pâques

Samedi 22 avril : mini album photos

Samedi 20 mai : cadre photos

Samedi 10 juin : journée « surprise »

Renseignements et inscription: Marie-Charlotte BOURGEOIS : 06.16.81.25.01 ; mariechoux77@gmail.com

Scrapbooking

Activité animée bénévolement par Aline Saunier

Troc et puces scrapbooking 15032015

Tous les mardis, de 18h à 20h, salle polyvalente.

Coût : 15€ pour l’année + adhésion au FRB

Renseignements et inscriptions auprès de Aline Saunier (06 09 62 13 55)

Reprise le 13/09/2016 à 18h00

Fitness

Activité arrêtée en 2016 mais… si un professeur et des « élèves » sont intéressés, nous relancerons cette activité.

N’hésitez pas à nous contacter.

Initiation à l’art floral

Nous vous proposons de vous retrouver, une fois par mois , dans la bonne humeur, pour vous initier aux techniques de composition florale, au mariage des couleurs et aux différents styles existants.

Apprenez pendant cette heure et demi de détente :

– les couleurs et fleurs de saison.

– les compositions de fleurs piquées.

– les bouquets

– les bons gestes pour faire tenir plantes et fleurs.

– les volumes et les lignes de style qui vous feront réussir vos compositions.

– la décoration et l’art de la table.

Un coût (en fonction de la composition) de 25 euros pour chaque séance par personne (initiation, fournitures et fleurs comprises) plus la carte d’adhésion du FRB : Adhésion au F.R.B.

Important : vous devrez justifier de votre vaccination antitétanique à jour !

Nous vous invitons à vous inscrire auprès de Marie-Odile MALHO (01 64 09 53 84)

Gymnastique et zumba

Musculation, assouplissement, détente et bonne humeur pour garder la forme toute l’année !

Tous les mercredis de 20 h 00 à 21 h 00 dans la salle polyvalente rue Grande (sauf vacances scolaires et jours fériés)
Animatrice : Florence SCHIDLOWER
Tarif non défini ; Conditions : cotisation annuelle de : 60 € (possibilité de paiement en 2 ou 3 fois) + adhésion au F.R.B. + certificat médical. Le tarif a été défini en fonction du nombre de participants.

Reprise le mercredi 21 septembre 2016 (1er cours d’essais gratuit)

Renseignements et inscriptions sur place ou auprès de Bernadette Tilliette (01 64 38 71 66)

Carte du FRB : adhésion individuelle valable pour toutes les autres activités

Yoga

Activité animée par Brigitte Masri professeur diplômée de la Fédération Française de hata-yoga

1h 15 chaque lundi de 18h15 à 19h30 salle polyvalente (sauf vacances scolaires et jours fériés)

reprise le lundi 19 septembre 2016

Prévoir un tapis de gymnastique, ou un morceau de moquette ainsi qu’une couverture ou un duvet pour la relaxation.

1ère séance d’essai gratuite.

Tarif  : 180 euros pour l’année + Adhésion au F.R.B. – possibilité de paiement en 2 ou 3 fois.

Contact : Alain Raffin : 01 64 38 77 38